Isolation intérieure en laine de bois, film frein vapeur et plaque de plâtre (St Bernard 38660)

A côté en image, isolation d’une toiture selon les étapes suivantes.

D’abord pose de laine de bois entre les chevrons existants, puis mise en place d’une contre-ossature pour pouvoir mettre une épaisseur conséquente d’isolant. Sur ce chantier il y a donc 3 couches croisées d’isolant, 1 entre chevrons, et les 2 suivantes en sur-ossature.

Ensuite nous venons mettre le film frein vapeur qui va avoir 2 principaux usages. Il participe à la régulation hygrométrique de la maison en permettant un passage d’humidité entre l’intérieur et la sous face de la toiture. Egalement en venant le fixer à l’aide de colle et d’adhésifs nous faisons en sorte d’empêcher les échanges d’air non désirés, les fameux courants d’air froid.

Le dernière étape consiste à poser un parement intérieur, sur ce chantier des plaques de plâtre, ça aurait-pu être des lames de bois pour un lambris, ou d’autres finitions (tissus tendus etc.)

Isolation intérieure en laine de bois et plâtre traditionnel sur lattis (St Hilaire 38660)

A côté en image, isolation d’un grenier selon les étapes suivantes.

Mise en place d’une ossature pour pouvoir mettre une épaisseur conséquente d’isolant. Comme il y avait déjà une isolation d’environ 20 cm, nous avons ajouter 10 cm de laine de bois en sous-pente et  14 cm au niveau du pignon.

Ensuite nous avons fixer mécaniquement des teillis métalliques qui nous serviront par la suite à faire l’enduit au plâtre. Traditionnellement ce lattis se faisait en bois, mais il est difficile de trouver des professionnels faisant encore des lattes en bois refendues de 6-8 mm d’épaisseur. Les scierie et menuiseries font plus épais et au rabot, ce qui donne un bois non adapté au plâtrage.

Le dernière étape est le gâchage et l’enduisage de manière traditionnel d’un plâtre, ici un plâtre allégé qui prends en 75 min environ. Le plâtre permets tout à la fois de faire l’étanchéité à l’air, la gestion de l’humidité du bâtiment, et le parement de finition. Il peut être teint dans la masse ou bien peint une fois sec. Nous l’avons choisi ici car l’accessibilité du chantier ne permettait pas de monter des plaques.

Simon Chanceaux , Décorateur d'intérieur