L’isolation thermique intérieure (ITI) va intervenir dans plusieurs situations bien particulières. Le plus possible nous privilégierons l’isolation extérieure pour les nombreux avantages que cela représente.

Lors d’une rénovation d’un grenier par exemple, soit vous levez la toiture et faîtes une isolation par au-dessus, soit vous isolez depuis l’intérieur, sans toucher à la toiture.

Pour ne pas perdre le cachet d’une jolie demeure en pierre, encore une fois la réflexion se portera sur une isolation intérieure, avec toutes les nuances qui nous amènerons à choisir une méthode.

L’isolation thermique extérieure (ITE) est généralement la meilleure solution pour les travaux d’amélioration énergétique.

De la rupture des ponts thermiques, à la gestion de l’étanchéité à l’air en passant par l’apport d’inertie dans votre habitat, beaucoup d’avantages se dégagent en ITE.

Les principales finitions seront de faire un bardage en bois, ou terminer avec un enduit à la chaux.

L’isolation des sols est un élément compliqué dans une rénovation, car il doit être adapté à chaque bâtiment, selon de nombreux éléments environnementaux. Besoin de drainage ou pas, faut-il et peut-on décaisser pour augmenter l’épaisseur d’isolant, quelle finition pour quelles pièces etc. ?

Là encore les matériaux écologiques se différencient des matériaux issue de la pétro-chimie, il faut savoir combiner les caractéristiques de chaque pour apporter la solution la plus adaptée.

Simon Chanceaux , Décorateur d'intérieur