Escalier en briques et plâtre

La construction d’un escalier est une partie importante lors d’un chantier. Très souvent les architectes, constructeurs de maison et même les auto-constructeurs, délaissent cette partie là lors de l’élaboration des plans, ce qui amène le menuisier ou le maçon à s’adapter tant bien que mal.

Les escaliers en briques et plâtre ont, parmi leur nombreux avantages, cette particularité d’être très modulable, et réalisable rapidement en début de chantier, facilitant ainsi le travaille des autres artisans devant circuler entre les étages.

Ce sont des escaliers sur lesquels la finition des marches peut être en bois, en béton ciré, traditionnellement ils sont bâti avec des pierres de taille, mais il est aussi possible de les carreler.

Un escalier sur voûte, (sarrasine, catalane, à la française) est un bel objet dans votre maison, il peut refléter votre personnalité, et offre une multitude de formes.

Escalier sur voûte quart-tournant

Pour cet escalier, une autre technique a été utilisée, plus proches des escaliers que l’on construire en pierre de taille, ou construction à la française. Les marches et contre-marches ont été faites sur place, couler en plâtre avec une armature, dans des gabarit en bois.

L’escalier est quart-tournant, l’architecte ayant serré les dimensions de la trémie, la courbe intérieure est un peu raide, mais la foulée reste très agréable en milieu de marche.

La finition reste à faire (mai 2018), une fois le gros des travaux par les entreprises réalisés, nous pourrons y retourner.

Simon Chanceaux , Décorateur d'intérieur